grifi
———

N
I
|
M
\| | /
\ |\| 31 Mars 18 | / | /
Stratégies Italiques
————————————————
Des briefs du néant, mais peut être les seuls briefs naturels
—————————
———————
༼༼dwnld༽༽
Les «Stratégies Italiques» sont un exercice d'écriture datant de 2016. Pensée comme une liste de potentielles fictions typographiques, elles ont été un outil pour commencer à explorer les cadres de pensés du dessin de caractère. Elles ont bénéficié en 2018 d'une version web, donc le texte ci-dessous est l'introduction.
now

Les Stratégies Italiques sont une suite d’énonciations qui visent à libérer, débloquer, décaler la pensée du dessinateur de caractères. Inspirées des Oblique Strategies de Brian Eno et Peter Schmidt — décrites comme Over one hundred worthwhile dilemmas — chaque proposition joue de la confrontation entre une énonciation abstraite sur la typographie et les connaissances en dessin de caractères du récepteur, puis du besoin pour lui de s’en créer une image mentale.

Essayez d’imaginer ce que serait, par exemple, une fonte en cas d’urgence ? À quoi cela pourrait-il ressembler ? Dans quelle situation pourrait-elle être utile ? Pourquoi aurait-on un caractère que nous ne pourrions pas utiliser, sauf si situation extrême ? Quel cas de force majeur pourrait nécessiter une telle fonte, et quelles caractéristiques posséderait-elle pour y faire face ? Un cas d’urgence marque peut-être le besoin de se protéger ? Mais en quoi de petites lettres d’encres pourraient-elles protéger qui que ce soit ?

Serais-je capable de dessiner, là, maintenant, un caractère tellement... Tellement laid peut être ? Tellement représentatif de la peur elle-même dans tout ce qu’elle peut faire trembler l’être humain, qu’elle persuaderait une éventuelle menace de s’enfuir ? Techniquement... qui nous dit que cela est impossible ? Mais... Une fonte en cas d’urgence, pourrait aussi parler du dernier caractère, celui qu’il reste quand tous les autres ont disparu et que nous n’aurions plus d’autre choix que d’utiliser. À votre avis, à quoi ressemblera le dernier caractère que l’humanité produira ? Et qui en sera le dessinateur ?

Les solutions résultantes de ces commandes étranges, uniques à chaque personne, permettent de reconsidérer des projets passés, réfléchir à des travaux en cours, ou imaginer des créations futures. Au-delà d’une expérience réflexive, elles permettent une pratique de design exploratoire, répondant à des questions inventées et sans applications. Des briefs du néant, mais peut être les seuls briefs naturels.

stratégies
  1. Un caractère qui n’aurait pas de reflet.
  2. Une fonte mime.
  3. Une fonte où les capitales joueraient les minuscules et inversement.
  4. Une serif mimant une sans serif.
  5. Une fonte sans a priori.
  6. Une fonte objective.
  7. Une fonte sans intérieur, ni extérieur.
  8. Une fonte que l’on peut retourner comme un poulpe.
  9. Un caractère que l’on ne peut utiliser qu’une seule fois.
  10. Un caractère pouvant vieillir.
  11. Un caractère de jouvence.
  12. Une fonte avec un accent.
  13. Une typographie rare.
  14. Un caractère inimitable.
  15. Un caractère jetable.
  16. Un caractère avec un arrière-goût.
  17. Une fonte polluante.
  18. Une typographie recyclable.
  19. Une fonte écoresponsable.
  20. Deux fontes jumelles.
  21. Deux caractères qui agissent l’un sur l’autre.
  22. Deux caractères terminés exactement au même moment.
  23. Des caractères cousins au second degré.
  24. Deux fontes consanguines.
  25. Un caractère rampant.
  26. Une fonte invisible aux vieux.
  27. Un caractère qui coule.
  28. Un caractère qui émergerait comme une montagne.
  29. Une famille topographique : des caractères rivière, fleuve, mer, océan.
  30. Un caractère basé sur l’idée de flux.
  31. Une fonte qui agirait comme une marée.
  32. Un caractère dont les tensions de courbes seraient celles des liquides.
  33. Un caractère caricatural.
  34. Une fonte qui crie.
  35. Une caricature de caractères.
  36. Une Grotesque médiévale.
  37. Une civilité monospace.
  38. Une typographie liberticide.
  39. Une fonte qui rayonne.
  40. Une fonte qui irradie.
  41. Un caractère qui aveugle.
  42. Un caractère qui émet de la lumière.
  43. Un caractère qui aspire la lumière.
  44. Une fonte si lourde qu’elle courbe l’espace temps.
  45. Un caractère dangereux.
  46. Une fonte que l’on ne peut fixer plus de 5 secondes.
  47. Une fonte que l’on est obligé de fixer au moins une minute.
  48. Un caractère pub.
  49. Un caractère pop-up.
  50. Un caractère spam.
  51. Une fonte arnaque.
  52. Un caractère Hoax.
  53. Un caractère qui pousse.
  54. Une fonte envahissante.
  55. Un caractère virus.
  56. Une fonte contagieuse.
  57. Une famille typographique grimpante.
  58. Une famille totem.
  59. Une fonte muette.
  60. Une fonte qui improvise.
  61. Une fonte qui bégaye.
  62. Une fonte stressée.
  63. Un caractère angoissé.
  64. Une famille de caractères avec un mode majeur et un mode mineur.
  65. Un caractère inscannable.
  66. Une fonte qui s’efface quand on la scanne.
  67. Une fonte en retard de quelques minutes.
  68. Un caractère de masse nulle.
  69. Une fonte de masse infinie.
  70. Une typographie sans laquelle la vie ne vaut plus la peine d’être vécue.
  71. Une fonte qui mue.
  72. Un caractère sans peau.
  73. Un caractère qui s’est cassé un bout de squelette.
  74. Un caractère en plein dans la puberté.
  75. Un caractère qui lit l’avenir.
  76. Une fonte de plusieurs kilomètres de haut.
  77. Une fonte de la taille de l’univers.
  78. Une monospace en matière noire.
  79. Une famille de caractères qui a une odeur.
  80. Un caractère illisible par les enfants.
  81. Un caractère avec des sous-entendus.
  82. Un caractère transgénérationnel.
  83. La fonte d’une génération.
  84. Une fonte à caractère sexuel.
  85. Une fonte classée moins de 18 ans.
  86. Une typographie interdite aux administrations.
  87. Un caractère qui rend triste.
  88. Un caractère qui transmet des émotions
  89. Une fonte qui rend saoul.
  90. Un caractère pour criminels.
  91. Une famille où chaque caractère est identique.
  92. Une famille composée du même caractère redessiné encore et encore.
  93. Une fonte d’un pixel par un pixel.
  94. Une fonte terroriste.
  95. Une fonte virus.
  96. Une famille de caractères qui donne faim.
  97. Une famille typographie composée de caractères secs et humides.
  98. Une fonte éponge.
  99. Un caractère instable au-dessus du zéro absolu.
  100. Une fonte en planète.
  101. Un caractère à caractère informatif.
  102. Une famille de caractères faites juste pour nommer les caractères.
  103. Une typographie lisible seulement par les graphistes.
  104. Une typographie illisible par les graphistes.
  105. Une fonte bilingue.
  106. L’ombre d’une fonte.
  107. Le côté obscur d’un caractère.
  108. Les secrets d’une famille.
  109. Un caractère en plusieurs actes.
  110. Une fonte recto/verso.
  111. Deux caractères intriqués quantiquement.
  112. Une fonte qui n’existe que dans les rêves.
  113. Une humane robotique.
  114. Une fonte punie par la loi.
  115. Une fonte doit on ne doit pas parler.
  116. Un caractère poncé.
  117. Une fonte sioniste.
  118. Un caractère idéologique.
  119. Une fonte qui démarche.
  120. Un caractère aveugle.
  121. Un fonte avec et sans brushing.
  122. Un caractère composé dans le corps du Christ.
  123. Un caractère raboté.
  124. Un nom de caractères imprononçable.
  125. La ré-incarnation d’une typographie.
  126. Une famille composée d’un caractère avec un bon karma et un autre avec un mauvais karma.
  127. Une fonte qui atteint l’illumination.
  128. Un caractère qui médite.
  129. Une fonte qui mérite le purgatoire.
  130. Une fonte pour faire le mal.
  131. Un caractère qui est le Mal incarné.
  132. Une fonte qui sort du purgatoire.
  133. Une famille typographique composée des styles: Terre, Enfer, Purgatoire, Paradis.
  134. Une fonte universelle.
  135. Une fonte si logique qu’elle serait comprise par des extraterrestres.
  136. Un caractère humain.
  137. Une fonte inhumaine.
  138. Une fonte non humaine.
  139. Une famille de fonte basée sur l’évolution Darwinienne.
  140. Un caractère créationniste.
  141. Une famille de caractères qui serait lisible uniquement si l’on emploie toutes ses variantes.
  142. Une famille typographique Mega-Zord.
  143. Un repas de famille de caractères.
  144. Une famille de caractères composé de fontes proches et de fontes lointaines.
  145. Une famille de caractères composé de caractères avec une focale courte et une focale longue.
  146. Un caractère qui représente un instant T.
  147. Une fonte qui rend compte d’un bouleversement.
  148. Une fonte créée par le dernier humain.
  149. Une fonte qui peut survivre 100000 ans.
  150. Une fonte qui provoquerait la fin du monde.
  151. Une fonte qui se modifierait selon un événement.
  152. Une fonte qui contient une autre fonte.
  153. Une fonte qui contient toutes les fontes.
  154. Une fonte travestie.
  155. Une famille de fonte basée sur les orientations sexuelles.
  156. Un caractère qui résume toute l’histoire de la typographie.
  157. La seule fonte qui soit capitale.
  158. Une famille composée d’un caractère laid très bien dessiné et d’un caractère élégant très mal dessiné.
  159. Une fonte raciste.
  160. Une fonte sexiste.
  161. Une fonte homophobe.
  162. Une famille typographique dont les déclinaisons seraient des échos d’un premier caractère.
  163. Un caractère de saison.
  164. Un caractère hors saison.
  165. Un caractère hors série.
  166. Une fonte développée en serre.
  167. Une fonte importée.
  168. Un caractère local.
  169. Une fonte artificielle.
  170. Une fonte naturelle.
  171. Une fonte pure.
  172. La fonte originelle.
  173. Une fonte qui n’est pas dessinée par les mains d’un humain.
  174. Un caractère schizophrène.
  175. Une famille typographique où chaque caractère est une personnalité différente.
  176. Un caractère maniaco-dépressif.
  177. Une fonte paranoïaque.
  178. Une fonte bipolaire.
  179. Un caractère psychopathe.
  180. Un caractère qu’une seule personne puisse utiliser.
  181. Un caractère qu’on ne peut lire qu’une seule fois.
  182. Un caractère que tout le monde connaît mais qui est impossible à dessiner.
  183. Un caractère qu’avec des empattements.
  184. Un caractère qui détruit tous les autres.
  185. Une fonte pour menacer des gens.
  186. Un caractère qui n’aurait pas d’auteur.
  187. Un caractère avec une hauteur d’«y».
  188. Une typographie gonzo.
  189. Une fonte sans sens.
  190. Un caractère subjectif.
  191. La mort d’une fonte.
  192. Une typographie qui nous désapprend la lecture.
  193. Une typographie pour apprendre.
  194. Un caractère dont les glyphes ne sont jamais les mêmes.
  195. Un caractère tellement noir que le papier disparaît.
  196. Une fonte avec des dents.
  197. Une fonte qui recharge ton PC.
  198. Une fonte qui se décharge et se recharge.
  199. Une fonte hyper hyper hyper nulle.
  200. Une fonte dont l’utilisation mènerait à la ruine.
  201. Une fonte drogue.
  202. Une fonte qui te ferait croire que ce que tu écris est super intéressant.
  203. Une famille typographique où chaque caractère est une drogue différente.
  204. Une dealer de fonte.
  205. Une fonte overdose.
  206. Une famille de fonte avec un caractère ingurgité et un régurgité.
  207. Une famille de fonte comme l’arche de Noé.
  208. La seule famille qui mérite d’être sauvée.
  209. Une famille avec des caractères qui marchent par couple.
  210. Une famille de fonte avec deux caractères: Sodome et Gomorrhe.
  211. La fonte de Dieu.
  212. Le caractère utilisé pour les tables de la loi.
  213. La fonte du chiffre de la bête.
  214. Une fonte où les premiers seraient les derniers, et les derniers seraient les premiers.
  215. Une fonte fanatique.
  216. Une fonte sectaire.
  217. Un caractère mal traduit.
  218. Un caractère avec une coupe de cheveux ratée.
  219. Un caractère sacrificiel.
  220. Un caractère suicidaire.
  221. Une fonte morte née.
  222. Une fonte immortelle.
  223. Une fonte prématurée.
  224. Un caractère atteint de trisomie 21.
  225. Une famille de fonte avec un caractère qui fait de la sous-tension, et un qui fait de la sur-tension.
  226. Un caractère avec un jumeau maléfique.
  227. Le Némésis d’un caractère.
  228. L’antichrist typographique.
  229. Un caractère qui aspire son jumeau dans l’utérus de sa mère.
  230. Un caractère in-vitro.
  231. Une fonte hors mariage.
  232. Une fonte bâtarde.
  233. Une famille qui adopte un caractère d’une autre famille.
  234. Une famille recomposée.
  235. Un caractère en césarienne.
  236. Une famille de fonte basée sur le développement d’un fœtus.
  237. Une fonte surdouée.
  238. Un caractère reptilien.
  239. Une fonte au fond du trou.
  240. Un caractère dépressif.
  241. Un caractère qui ne sait plus comment être un caractère.
  242. Une fonte que si elle n’existait pas il faudrait l’inventer.
  243. A font with license to kill.
  244. Un caractère de cochon.
  245. Une typographie instable chimiquement.
  246. Une typographie en ondes cérébrales bêta.
  247. Une fonte à lire les yeux fermés.
  248. Un caractère peint à l’huile.
  249. Une fonte pour déclarer la guerre.
  250. Un caractère en cas d’urgence.
  251. Une typographie gardée secrète.
  252. Une fonte pour divorcer.
  253. Un caractère pour mettre un contrat sur la tête de quelqu’un.
  254. Un caractère en quatre dimensions.
—————————
———————
༼༼֎༽༽